samedi 6 décembre 2014

Quand le ridicule ne tue pas

Ils sont nombreux ces chefs, à se montrer dans des publicités. Thierry Marx et Jean-François Piège pour du liquide vaisselle, Cyril Lignac pour une marque de four et de téléphone portable. Bien avant eux, Bernard Loiseau faisait la promotion de potages...

Les marques n'hésitent pas une seule seconde à payer très cher les grands chefs, car avoir le nom et le visage des ces cuisiniers étoilés leur permettent une grande visibilité et le gage de qualité, plus ou moins justifié... On comprend que les chefs acceptent de tels contrats, car comme on le sait, un restaurant gastronomique n'est que la vitrine d'un business bien plus développé, rentable grâce à ce genre d'activités connexes. Mais parfois, on peut se demander ce qui a poussé tels ou tels chefs à accepter de figurer dans une publicité. Voyez par vous-même...





Marc Veyrat aurait tout aussi bien fait de rester consultant pour la marque Le Jardin d'Orante.